Bien choisir et remplir son sac de trek (part 1)

 

Quel est votre principal compagnon de trek (après votre paire de chaussures de randonnée) ? Le sac à dos évidemment ! Et pour bien le choisir, il suffit de se poser les bonnes questions…

 


Quelle sera la durée du trek ? avec ou sans portage ?... Pour un trek avec portage, la possibilité (que dis-je, le luxe !) de se faire acheminer son grand sac de voyage rempli de tout un tas de choses inutiles (sèche-cheveux, enceinte bluetooth, réserve de chocolat…) réduit considérablement le litrage qui détermine la taille de votre sac : 30L devraient donc être suffisants. Un trek qui inclut des nuits en refuge ou en autonomie complète peut vite faire monter le litrage à 50, voire 70 pour des parcours de plusieurs semaines (un sac de 50L avec rabat de 10-15L est alors avantageux). Mais attention, avec un tel poids sur le dos, il faut revoir ses prétentions d’étapes à la baisse.

 



Une fois vos affaires de trek sélectionnées (ne manquez pas dans mon prochain blog : la « checking list » de trek), il faut les entasser JUDICIEUSEMENT dans votre sac à dos. Et là, je vous arrête tout de suite : non, les affaires les plus lourdes ne doivent pas se placer au fond du sac mais le long du dos. Une astuce qui réduira effets de levier et pression sur vos épaules. Le fond du sac est l’endroit idéal pour le duvet ou des vêtements légers type doudoune, polaire… Veillez également à bien répartir le poids des éléments de part et d’autre du sac afin d’éviter les déséquilibres. La plupart des sacs présentent des poches sur le dessus permettant de placer, de manière accessible, ses affaires pour la journée, les choses fragiles ou ces petits accessoires que l’on aime retrouver sans avoir à farfouiller : frontale, couteau, crème solaire, barre de céréales… Le matelas – roulé – se coince généralement entre le haut du sac et le rabat, à la mode « scout » !

 



La plupart du temps intégrée, la housse de protection pour la pluie (qui recouvre le sac au besoin) est un atout indéniable. Un petit accès de maniaquerie – une fois n’est pas coutume – vous permettra de gagner encore plus de place : pliez soigneusement vos affaires ! Attention, il faut éviter les éléments qui « ballotent » à l’extérieur du sac : une popote qui fait du yoyo de gauche à droite, ça peut vite devenir déstabilisant… et énervant.

Ca y est, votre sac est enfin prêt ? Minute ! Il faut penser à le régler (toujours chargé) en fonction du modèle (homme/femme ; rail coulissant ou velcro…) ; ajustez finement la longueur des bretelles, la sangle abdominale (qui doit porter l’essentiel du poids), celle sur la poitrine ainsi que les rappels de charge. Pour finir, une limite à ne pas dépasser : le poids du sac ne doit pas être supérieur au quart de son poids ! Reste plus qu’à choisir sur notre site la destination vers laquelle votre sac va prochainement s’envoler.


Céline Barrère, top experte Trek Adékua, Journaliste & Illustratrice

 


Les plus + treks pour tester son sac

Inscrivez-vous et recevez en 1er mon blog